Vous êtes ici

L'Art de perdre - Alice Zeniter

L'art de perdre

Zeniter, Alice 1986 - ...
Flammarion

Naïma, jeune parisienne travaillant dans une galerie d’art, part en Algérie pour des raisons professionnelles.

...
Voir la fiche complète

Naïma, jeune parisienne travaillant dans une galerie d’art, part en Algérie pour des raisons professionnelles.

Elle se rend sur les terres de son grand-père Ali, soldat qui participa à la bataille pour la libération de la France et de son père Hamid, muré dans le silence, dès qu’il est question de l’Algérie.

Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre l’Algérie et la France de 1930 à aujourd’hui, des générations successives d’une famille au passé tenace.

Elle nous livre l’histoire de ces personnages déracinés de leur Kabylie natale, ballotés par l’Histoire et que l’on nommera les Harkis, incompris, souvent détestés dans leur Algérie de naissance et mal considérés dans leur nouvelle patrie.

Prix Goncourt des lycéens 2017, ce roman poignant évoque avec subtilité et émotion les destins brisés par l’Histoire. Mais également les séquelles de la colonisation, l’exil et le déracinement.

Plus d’un demi-siècle après la signature des accords d’Evian, la guerre d’Algérie n’en a pas fini avec la littérature. On pense notamment à Brigitte Giraud avec Un loup pour l’homme mais aussi à Kaouther Adimi pour Nos richesses.

F.G.

Livre
Roman