Vous êtes ici

Joshua Cohen
Rencontres littéraires - dans le cadre des Assises Internationales du Roman, en partenariat avec la Villa Gillet

Jeudi 23 mai 2019
à 15 h

Joshua Cohen, artiste invité à la Médiathèque pour une bouvelle édition d'écrivain à 3 temps

© Adam Gong

2008. Le Paradis des Autres. Un enfant de Jérusalem, victime d’un attentat suicide, arrive par erreur au Paradis des musulmans. Après quelques recueils de nouvelles, ce 1er roman, ironique et métaphysique, fixe le style Joshua Cohen.

L’absurde y trouve une place importante de même qu’une syntaxe parfois malmenée à des fins poétiques et sémantiques. Il s’inscrit en cela dans la ligne des Beckett, Joyce et des grands noms de la littérature juive, Kafka en tête.

Une écriture virtuose, lucide et féroce

Son univers est de fait imprégné par cette identité juive ; Joshua Cohen se définit comme un crypto-poète-yiddish écrivant depuis un ghetto mental. Correspondant à Berlin pour des journaux juifs américains, traducteur en hébreu, il devient critique littéraire pour le New York Times et Harper's Magazine. Son 2ème roman en 2012 met en scène un certain Witz, dernier Juif sur Terre. Il y dépeint la fin d’un monde et la naissance d’un autre.

Derrière la radicalité et les partis pris, l’œuvre de Joshua Cohen (Four New Messages en 2012, Book of Numbers en 2015) n’en finit pas de crier une rage d’exister.