Vous êtes ici

Ô, la belle ville
Exposition dans le cadre de la Boîte à Mots et du Plan Local d’Éducation Artistique et Culturelle

Vendredi 7 juin 2019 - Samedi 29 juin 2019

Tout public, entrée libre

Ma ville, ma belle ville, c’est Roanne aux frais jardins, c’est le palais d’Aladin, qui vaut Cordoue et Séville… Ainsi les Roannais pourraient détourner les vers de Roger de Beauvoir mis en musique par Berlioz.

Point ici d’orientalisme cependant. Grenade n’a qu’à mijoter dans les vapeurs andalouses ; Roanne offre suffisamment de chaleur pour offrir une vision citadine en perpétuelle recréation. Pointant turbulences et sérénité de l’espace urbain, la Boîte à Mots a fait surgir tout au long de l’année la ville aimée, pensée, fantasmée.

Comment mettre la ville en boîte, c’est justement ce que Nathalie Charmot a rendu possible pour les publics des Centres sociaux Bourgogne, Moulin à Vent et de l’AFAF et de l’ADAPEI. Leurs haïkus trouvent ainsi dans l’origami une forme dense, enfermant les instants précieux vécus au détour d’une rue. Une démarche proche du collectif Pourquoi Pas !? avec qui les enfants des Centres sociaux Moulin à Vent et Mulsant ont projeté leur cartographie personnelle, très loin de la rigueur des géomètres.

Je m’attache aux pulsations des villes à leur existence mouvementée…

Andrée Chédid

Pétillantes également les fresques des publics du CADA et du centre social Concordet, réalisées avec le street-artiste Stéphane Koyama-Meyer, et les chorégraphies hip-hop bondissantes des Centres sociaux Bourgogne et Condorcet, concoctées avec 6Step Studio.

Quant à Acora, les Centres sociaux Mulsant et La Livatte ou l’école Mâtel, ce sont des villes dessinées et peintes, éclaboussées de couleurs que Jérôme Carrié, en résidence à la Médiathèque, a révélées en eux.

 

Expositions
Médiathèque de Roanne