Il faut cultiver notre jardin


Conférence par Octavian Saunier, professeur au conservatoire de musique et de danse de Roannais Agglomération

Tout public

Jeudi 25 janvier à 19 h

 

 

 

Qu’ils soient imaginaires ou historiques, ouverts ou secrets, les jardins résonnent de croches, de trilles et d’arpèges. Une intimité musicale qui s’est instaurée depuis la nuit des temps. 

Comme un écho aux Jardins suspendus de Babylone et autres jardins mythiques, l’Homme n’a de cesse de vouloir recréer sur terre le paradis perdu. Les jardins représentent dès lors une perpétuelle source d’inspiration dont la musique s’est emparée. Les harmonies mélodiques épousent les méandres de l’esprit pour se hisser jusqu’à la quiétude élyséenne. En attendant cette extase promise, les jardins se font lieux de plaisirs plus prosaïques. Les bacchanales antiques, les exubérances baroques ou les happenings électroacoustiques trouvent dans les bosquets et autres parterres le décor privilégié d’une fête musicale exaltant la vie.

 

Des notes de musique comme un souffle d’herbacées

 

Octavian Saunier remonte le fil d’une création musicale qui a trouvé dans les jardins un terreau des plus fertiles.

crédit photographique : Alphonse Mucha, Les Saisons – gallica.bnf.fr